Clc France
 

Témoin des années noires
Journal d'une femme pasteur (1938-1945)


Témoin des années noires
Journal d'une femme pasteur (1938-1945)
Madeleine Blocher-Saillens

Catalogue : Littérature adultes
Histoire de l’Eglise et mission
Format :16 x 24 x 1.8 cm
252 pages
ISBN :9782905291660
Edit. / Prod. : Edition de Paris
Réf. CLC : EDPT020

 
Info stockEn stock sous réserve des ventes en cours.
Pour un achat en magasin, merci de vérifier la disponibilité de cet article avec votre
libraire CLC le plus proche.
Horaires et coordonnées des librairies CLC dans la rubrique Accès aux librairies CLC.
 




Je choisis ma librairie de proximité :
- Lyon
- Montélimar
- Pointe-à-Pitre

Présentation :

Éloquent témoignage sur une période sombre de notre histoire, ce journal vaut par son analyse sur le vif de la France de Vichy et par sa capacité à restituer le quotidien de l’Occupation.

De Munich à la mobilisation, de la drôle de guerre à la débâcle, de l’oppression à l’insurrection, ce livre nous montre une France déchirée entre illusions et espoir, soumission et résistance.

Temps des rafles et des bombardements, règne de la Milice et de la Gestapo, saisons de peur, de froid et de faim, ce journal contient aussi des passages touchant au martyre juif qui démontrent qu’il était alors possible de connaître ou de pressentir la vraie nature du régime nazi. Il se fait enfin l’écho de la vie du protestantisme français à cette époque, Madeleine Blocher-Saillens, alors pasteur et animatrice de l’Église du Tabernacle, étant en relation avec les différentes Églises.

Ce document, qui frappe par la sûreté de son sens historique, fourmille d’informations et d’anecdotes. On y retrouve, jour après jour, l’atmosphère d’une époque que l’actualité ne cesse de remettre sur le devant de la scène.

Quelques mots sur Madeleine Blocher-Saillens :

Madeleine Blocher-Saillens fut, dès 1929, la première femme pasteur de France au sein de l’Église baptiste, fondée quarante ans plus tôt par son père, Ruben Saillens, évangéliste populaire et auteur de La Cévenole, bien connue des protestants. Née en 1881, elle a tenu, de son adolescence à sa mort en 1971, ce journal dont ont été retenues les pages qui couvrent la période s’étendant des accords de Munich en juillet 1938 au retour des prisionniers en 1945. Jacques Blocher, son arrière petit-fils, a présenté et annoté le texte.



Appréciations (0) :


Il n'y a pas encore d'appréciations pour cet article.

Version imprimable
Haut de page


Mon panier
Votre panier est vide...

Plus que 49.90 € d'achat pour profiter de l'envoi à 0.01€ en France métropolitaine





Espace personnel
E-mail :


Mot de passe :


S'identifier en tant que :

aide creation et gestion de mon espace personnel


Meilleures ventes !








Articles consultés :
Témoin des années noires |