Clc France
 

Journal d’un malade ordinaire


Journal d’un malade ordinaire
Elisabeth Smadja

Catalogue : Littérature adultes
Vie chrétienne
Format :13.5 x 21 x 1 cm
154 pages
ISBN :9791097546168
Edit. / Prod. : Emeth Editions
Réf. CLC : EMEJ100  Diffusion

 
  Info stockEn stock sous réserve des ventes en cours.
Pour un achat en magasin, merci de vérifier la disponibilité de cet article avec votre
libraire CLC le plus proche.
Horaires et coordonnées des librairies CLC dans la rubrique Accès aux librairies CLC.
 




Je choisis ma librairie de proximité :
- Grenoble
- Lille
- Lyon
- Montélimar
- Strasbourg
- Valence

Présentation :

L’auteure, Elisabeth Smadja, a embrassé le judaïsme orthodoxe avant de rencontrer le Christ en 1999. Depuis, elle revisite la Bible à la lumière de la tradition hébraïque et rend témoignage de cette rencontre dans ses livres et lors de ses conférences.

Elle ne cesse de découvrir et de montre' la continuité entre la Torah et les Évangiles : l’accomplissement des Écritures.

Emeth-Editions a déjà publié d’elle : “Prier le Notre Père”, un éclairage hébraïque qui donne à cette prière, très connue du monde chrétien, une profondeur et une richesse INCOMPARABLE
Avec son nouveau titre “JOURNAL D'UN MALADE ORDINAIRE", elle n’hésite pas à parler de ses souffrances au quotidien (elle est atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde évolutive sévère), de son parcours de combattant pour recouvrer la santé, de ses doutes et de ses interrogations, dans un seul but : raconter comment ce chemin de misère est devenu au cours de sa quête de sens dans ses maux comme dans les mots qui le disent un chemin de croissance et de santé.

« Si je n'ai pas guéri de ma maladie, j’ai guéri là où je ne savais pas que j’étais malade, là où nous sommes tous, sans exception, bien ou mal portants, malades sans le savoir : dans notre façon d’être au monde, à nous, à l’autre, à ce qui vient, à ce qui nous transcende ».

« La vie venait de me donner une compagne. Je pouvais vivre à côté d'elle en l’ignorant, en la haïssant, en cherchant sans cesse à m’en défaire ; ou bien je pouvais l’accepter, l’accueillir et plus encore, consentir à faire de cette maîtresse, une épouse. Puis comme le fit Abraham pour son épouse Sarah sur le conseil de Dieu, me pencher pour prêter l’oreille à sa voix. Ensemble nous serions fortes. Cette faiblesse était ma force ».

Journal d'un madade ordinaire : un cri qui vient des entrailles.
Une écriture passionnée, incarnée, à lire en dépassant la dose prescrite.



Appréciations (0) :


Il n'y a pas encore d'appréciations pour cet article.

Version imprimable
Haut de page


Mon panier
Votre panier est vide...

Plus que 25.00 € d'achat pour profiter de l'envoi à 0.01€ en France métropolitaine





Espace personnel
E-mail :


Mot de passe :


S'identifier en tant que :

aide creation et gestion de mon espace personnel


Meilleures ventes !








Articles consultés :
Journal d’un malade ordinaire |